Warning: Illegal offset type in isset or empty in /var/www/custs/concours-arbres-davenir.fr/www/wp-content/plugins/wp-rocket/inc/front/process.php on line 336
Ferme du Relais - Concours arbres d'avenir

Robin

DOUBLIER
Ferme du Relais

Objectif : 3 139 arbres

Ce qu'on a aimé : Des aménagements pour favoriser l’accueil de la biodiversité, la réconciliation des grandes cultures et de l’élevage

Grandes cultures

Maraichage

Produits transformés

Contexte

Je m’appelle Robin Doublier, j’ai 25 ans et je reprends en 2018 la ferme familiale du Relais à Pellevoisin, dans le Berry.
Je représente la troisième génération sur la ferme suite à mes grands-parents et à mon père, qui prend sa retraite cet hiver. Je commence donc tout juste à cultiver des céréales diversifiées, pour les transformer à la ferme en huiles et en farines, afin de les vendre en circuits-courts. Je prévois aussi de cultiver des légumes, en commençant par la plantation d’un hectare et demi d’asperges au printemps de cette année.
Etant « paysan » et non « exploitant », je souhaite cultiver la terre en adéquation avec mes valeurs, de respect de la terre et de l’humain. Pour ce faire, j’ai lancé la conversion BIO de l’ensemble des terres en mai 2017, et je souhaite par la suite adhérer au Label Nature & Progrès. Mon rôle dans la création il y a six ans de l’association « Le Relais des Pas Sages », qui retape une grange de la ferme et y organise des événements culturels (bals, concerts, théâtre, cirque, résidences d’artistes, etc.) va dans le même sens : recréer de la vie dans nos campagnes, en mêlant culture et agriculture.

Objectif du projet

Les objectifs du projet agroforestier sont multiples. L’idée première est de recréer une biodiversité, aujourd’hui déclinante dans le territoire, en favorisant des haies à effet de « corridors écologiques », c’est à dire assurant des connexions entre des « réservoirs » de biodiversité. De par leur disposition, les haies doivent aussi lutter contre l’érosion et contre l’assèchement des sols en préservant l’humidité grâce à leur effet coupe-vent.
Les lignes d’arbres en agroforesterie, placées au milieu des champs de céréales, ont elles-aussi de nombreux intérêts, notamment agronomiques. En effet, ces arbres fournissent aux cultures de la matière organique grâce à la chute de leurs feuilles, maintiennent l’humidité grâce à leur ombre, améliorent les sols grâce à leurs racines, et abritent des auxiliaires de culture dans leurs branchages. Ils fourniront également des fruits et participeront à la diversité des produits de la ferme.
Pour résumer, les arbres et haies plantées à Pellevoisin, seront bénéfiques esthétiquement, biologiquement et agronomiquement !

Pourquoi votre projet mérite-t-il de gagner ce prix ?

Voter pour le projet du Relais, c’est soutenir l’installation d’un jeune agriculteur en l’aidant à replanter des milliers d’arbres et d’arbustes, et en pérennisant son activité sur le long terme, l’aider à créer des emplois, de la biodiversité, des bons produits, de la vie !