Warning: Illegal offset type in isset or empty in /var/www/custs/concours-arbres-davenir.fr/www/wp-content/plugins/wp-rocket/inc/front/process.php on line 336
Ferme du Chêne Henri IV - Concours arbres d'avenir

Sophie

TABARY
Ferme du Chêne Henri IV

Objectif : 1 080 arbres

Ce qu'on a aimé : La création d’une économie liée au maintien et au développement du bocage, la dynamique autour de la ferme.

bovins-lait Bovins Lait

Poules pondeuses

Contexte

L’EARL du Chêne Henri IV, c’est une belle synergie entre :

– 145 hectares de prairies permanentes, 20 hectares de cultures, 2 hectares de maraîchage, 20 km de haies. Tout est bio (nous compris !) depuis 2009.

– 100 vaches laitières, et quelques autres animaux à poils et à plumes.

– Une ferme familiale qui fait vivre 3 couples : Frédéric et Lucie (les anciens), François et moi-même, mon petit frère David et sa compagne : 12 petites mains pour avancer !!

– Un projet pédagogique fort, passant par l’approvisionnement des collèges et lycées, une AMAP, des marchés locaux, de la vente à la ferme, pour sensibiliser les gens au respect de la nature, à l’importance du lien rural, et à la préservation de la biodiversité en Thiérache.

La Thiérache, jusqu’à présent, était une terre d’élevage, par conséquent une terre de mares, de bocages, et de prairies permanentes, et abritait donc une biodiversité très importante.

Avec la crise de l’élevage, les paysans acculés considèrent souvent que l’arrache des haies et le labour sont les seules solutions pour conserver leurs fermes. Nous avons, suite à deux années de concertation entre paysans, propriétaires et habitants, abouti à la reconnaissance et à la protection des haies sur l’ensemble de la commune. Mais protéger ne suffit pas !

Nous essayons de prouver qu’un système résilient, autonome et à fort potentiel environnemental est plus pérenne et plus rentable qu’une solution à court-terme.

Encore faut-il pour cela valoriser l’arbre, économiquement. En lien avec l’Association Avesnois Agriculture Thiérache, avec l’association Bios des Hauts de France, avec le pays de Thiérache, nous travaillons au développement de l’agriculture biologique, à la reconnaissance et à la protection du bocage, mais aussi à la mise en place de circuits de commercialisation à l’échelle du territoire (pour le bois déchiqueté, les arbres fruitiers…).

Objectif du projet

Les 1 080 arbres que nous allons planter serviront :

– A finaliser le pâturage tournant pour les bovins, à structurer nos sols argileux, très lourds et imperméables,

– A poursuivre la diversification de la ferme,

– A répondre à une demande croissante des particuliers et des collectivités en fruits bio,

– A démarrer un partenariat avec un jeune pépiniériste, qui veut se convertir en Bio et commercialiser via le Conservatoire de Villeneuve d’Ascq des arbres de variétés anciennes sous le label « Végétal Local »,

– A offrir un moment magique à des centaines d’écoliers qui viendront pendant deux ans replanter les arbres dont ils seront les parrains,

– A initier sur le territoire le retour des prés-vergers dans les exploitations, en offrant sans limite notre retour d’expérience, pour tous les paysans en questionnement, et en explorant avec eux les solutions pour concrétiser leur projet ! Parce qu’une belle idée ne devient une évidence que lorsqu’elle est partagée avec d’autres !!

– A placer l’arbre au cœur d’un événement d’importance. Les Rencontres Vertes en Thiérache, les 2 et 3 juin prochains, que nous organisons sur la ferme, en partenariat avec le centre social de notre territoire, et qui rassemblera toutes les organisations qui gravitent autour de nous (Pays de Thiérache, CPIE, association Bio des Hauts de France, etc…). 1 200 personnes sont attendues pendant deux jours. AU programme : concerts, conférences, défis jeunes, marché de producteurs et d’artisans, visite de ferme, randonnées, etc…  ON VOUS Y ATTEND CHALEUREUSEMENT !